Création du code de la route... le saviez-vous ?

01/01/2018 Par : double commande

Louez votre véhicule Double Commande

27 mai 1921 - Création du Code de la route

Un décret institue le premier Code de la route, bientôt suivi du permis de conduire.  

La circulation automobile a d'abord été soumise à la loi de 1851 concernant "la police du roulage et des messageries". En 1899, un décret a limité la vitesse des véhicules à moteur à 30 km/h en rase campagne.

Le contenu du Code sera modifié à de nombreuses reprises afin de tenir compte du perfectionnement des véhicules et de l'amélioration de voies routières. Il a fallut aussi tenir compte des effets de la vitesse et de consommation d'alcool. Le code de la route est sans cesse modifié.  

Historique du Code de la Route

A la fin du XIXème siècle, apparaît un nouveau moyen de locomotion : l'automobile. Très vite, une réglementation de la circulation routière semble nécessaire. Une série de mesures sont proposées, suscitant de nombreux débats et aboutissant au code de la route le vendredi 27 mai 1921.  

Mais en France, la réglementation routière est antérieure à la naissance de l'automobile : Napoléon Ier en 1804 rendit ainsi obligatoire la circulation à droite de la chaussée. Initialement, les Romains roulaient à gauche.  

Historique du permis de conduire

Des problèmes liés notamment au comportement des conducteurs sont engendrés. Pourtant, depuis la loi du 30 mai 1851, une "police du roulage et des messageries publiques" existe. De plus, un permis de conduire les voitures hippomobiles est obligatoire pour le transport en commun.  

C’est en 1893 qu’apparait le premier certificat de capacité de conduite d’un véhicule à moteur. Il est mis en place par le préfet Lépine dans la région parisienne et est délivré par les ingénieurs des mines.  

En 1899, ce certificat de capacité est étendu à l’échelon national.

En 1896, un certificat permettant l'utilisation du véhicule (carte grise) et un "permis de conduire les véhicules à pétrole" est obligatoire. Les leçons sont dispensées soit par les vendeurs de voiture, soit par le père du conducteur avant la création des auto-écoles.  

1917 : apparition des premières auto-écoles.

1922 : le permis de conduire de couleur rose remplace le certificat.

1954 : différentes catégories de permis sont instaurées en fonction des types de véhicules. Le permis a désormais trois volets.

1958 : le premier diplôme d’enseignant de la conduite voit le jour.

1972 : la version moderne de l’examen de permis de conduire se met en place.

1989 : la conduite accompagnée se généralise après les expériences menées à partir de 1984.

1992 : entrée en vigueur du permis à point le 1er juillet.  

double commande formule

Blog & Infos

Rester connecté avec nous et accédez aux informations pratiques